• Home Où dormir à Rome lorsqu’on a un budget serré?
Où dormir à Rome lorsqu’on a un budget serré?

Où dormir à Rome lorsqu’on a un budget serré?

Rome, ses splendeurs antiques, sa dolce vita et ses spécialités culinaires, attire irrésistiblement un grand nombre de touristes étrangers. Peut-être souhaitez-vous vous-même découvrir la cité des empereurs, des papes, et des artistes… Mais le prix de l’hébergement et de la restauration se dressent comme autant de barrières infranchissables entre votre rêve et vous. Vous n’êtes pas les seuls à vouloir voyager avec un budget réduit, il n’y a qu’à songer aux milliers de jeunes qui voyagent en Italie, que ce soit en vacances ou en pèlerinage.

Un de nos bons plans ci-dessous saura sûrement vous convenir.

voyage rome
View on Colosseum in Rome, Italy

Les auberges de jeunesse : une solution économique et conviviale :

A Rome comme ailleurs, les auberges de jeunesse ne manquent pas. Pourtant, certains hésitent encore à pousser la porte de ce type d’établissement, qui regorgent de bonnes affaires. A partir de vingt euros par nuitée, on peut trouver aisément une place en dortoir (en chambre partagée pour être plus exact) seul ou avec des amis. Comptez dix à quelques dizaines d’euros en plus pour une chambre individuelle avec un lit deux places. Le prix reste bien inférieur à celui d’un hôtel, qui vous facturera au minimum de 60 à 80 euros par nuit petit déjeuner compris. Vous trouverez une place dans le centre historique de Rome aux alentours de 40 euros.

Les formules Bed and Breakfast : Confort et art de vivre :

A la base de cette formule, un petit nombre de chambres (jusqu’à dix) louées par des particuliers exerçant cette activité à plein temps ou l’été seulement. Le prix attractif (de trente à soixante-dix euros selon la localisation) ainsi que l’ambiance familiale séduisent de plus en plus de touristes soucieux de respecter leur budget. Un inconvénient toutefois : il est le plus souvent nécessaire de maîtriser l’anglais, à défaut de connaitre des rudiments d’italien.

Et si vous optiez pour l’hôtel?

voyage rome

Comme dans toutes les métropoles, le quartier de la gare (en l’occurrence le quartier Termini) offre des nuits d’hôtel à bas coût, pouvant rivaliser avec les formules nommées précédemment. Les prix sont en général deux fois moins élevés qu’en centre-ville. Notez toutefois que la gare est située à une heure à pied du centre-ville, ce qui vous contraindra à emprunter les transports publics (tramway ou bus) pour vous y rendre. De surcroît, une certaine agitation nocturne caractérise ce quartier, et il est bon de rentrer avant minuit pour éviter toute déconvenue.

Trouver par soi-même :

Les moyens d’économiser sont divers et nous n’avons pas eu la prétention d’être exhaustif. D’autres solutions existent, comme la location à des particuliers, l’hébergement à la campagne (qui induit la location d’un véhicule) ou l’accueil dans une famille via des sites spécialisés. En outre, les tarifs sont parfois dégressifs selon le nombre de touristes constituant votre groupe. Pensez donc à sonder votre entourage ou à trouver un/une partenaire pour partager les frais. Pour finir, la négociation peut se révéler concluante, surtout en période creuse (ce qui à Rome est plutôt rare) où les hôteliers cherchent à assurer le meilleur taux de remplissage possible.